Présentation

On a souvent comparé Swann et le narrateur, voire Swann et Proust ; c’est pour leur commun art de raconter que la ressemblance s’impose primordialement. Toutes sortes de procédés rhétoriques, de multiples collusions avec le destinataire, un discours nourri de plaisir et d’intentions caustiques, donnent à cette dimension une place de première importance. Ironie raffinée qui subtilise les perspectives, satire mordante ou subreptice, burlesque caricatural et grotesque scabreux, humour bonhomme ou raillerie polissonne, moquerie ou sarcasme, toutes les nuances du rire, du plus léger au gros calibre, se rencontrent tout au long de l’apprentissage de « Marcel ».

En suivant les chemins du rire, ce ne sont pas seulement les objets qui le provoquent et les agents qui le lancent, mais encore et surtout ceux et celles qui rient que retiendra une lecture amusée. En un mot : on s’amuse follement en lisant Proust, et on ne le dit pas assez.

 

Contact

Prof. Dr. Franc Schuerewegen
Département Littérature
Stadscampus
D-133
Grote Kauwenberg 14
2000 Anvers
Tel. + 32 3 265 44 93
franc.schuerewegen@uantwerpen.be