Corina Crainic

RESEARCH FIELD: Caribbean Literature, Postcolonial Theory and Americanness

Après avoir obtenu un baccalauréat (licence) en littératures française et québécoise de l’Université Laval (Québec) et une maîtrise en études françaises de l’Université McGill (Montréal), Corina Crainic prépare son doctorat en co-tutelle avec Jean Morency (Université de Moncton) et KathleenGyssels (Université d’Anvers). La thèse porte sur la figure du marron dans les romans d’Édouard Glissant, de Simone Schwarz-Bart et de Patrick Chamoiseau, personnage par lequel s’expriment à la fois les préoccupations postcoloniales d’une décolonisation de l’imaginaire et les élans propres à la sensibilité américaine, c’est-à-dire une re(connaissance) de l’univers réel desAntilles et un dépassement de l’ancrage en une Europe ou une Afrique longtemps idéalisées.

 

List of Publications

 « Mémoires souffrantes et réécriture de l’histoire. La puissance de l’imaginaire dans le renversement des discours coloniaux », dans le collectif intitulé Mémoires et imaginaires du Maghreb et de la Caraïbe,sous la direction de Samia Kassab-Charfi, Universitéde Tunis.
« Le dépassement du désir de l’Afrique dans Ti Jean L’horizon de Simone Schwarz-Bart ou la quête d’un imaginaire américain », dansL’Afrique noire et les imaginaires antillo-guyanais en littérature et au cinéma, à paraître chez Karthala.
« Courants épiques dans la littérature antillaise. L’exploration d’une conscience fragmentée », dans le collectif dirigé par Nelson Charest, à paraître aux Presses de l’Université d’Ottawa.
« Critique de l’universel chez les écrivains contemporains des Antilles françaises », dans le collectif dirigé par Mourad Ali-Khodja et Jean-François Thibault, à paraître aux Presses de l’Université Laval.
« Biblique des derniers gestesde Patrick Chamoiseau : une expression antillaise de l’américanité », dans le collectif dirigé par Jean-Christophe Kasende, Université Dalhousie.

 

  •  
  • ongrès international du CIEF, Aix-en-Provence, mai-juin 2011.

Congrès de l’Association francophone pour le savoir-Acfas, Université de Montréal, mai 2010.

Colloque international du Département d’études françaises de l’Université Dalhousie, « Grandes voix contemporaines de l’Afrique, des Caraïbes, du Maghreb et de l’océan Indien », septembre 2009.

Colloque du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact, GRICC, « Des apories de l’universalisme aux promesses de l’universel : chantiers pour une réflexion », août 2009.

Congrès de l’Association francophone pour le savoir-Acfas, Université d’Ottawa, « L’épique en littérature », mai 2009.

Congrès de l’Association francophone pour le savoir-Acfas, GIRA (Groupe interdisciplinaire de recherche sur les Amériques), mai 2008.

Colloque « Équinoxes », Université Brown, Providence (Etats-Unis), « Exil(s), marge(s), identité(s) », avril 2001.