Hedendaagse stromingen in de Franse literaire kritiek

Studiegidsnr:2001FLWTLF
Vakgebied:Letterkunde
Academiejaar:2018-2019
Semester:1e semester
Contacturen:45
Studiepunten:6
Studiebelasting:168
Contractrestrictie(s):Geen contractrestrictie
Instructietaal:Frans
Examen:1e semester
Lesgever(s)Franc Schuerewegen

Deze cursusinformatie is bedoeld om de student te ondersteunen bij het verwerken van de leerstof

3. Inhoud *

"Je t'aime". Réflexions théoriques et exercices pratiques en rapport avec la déclaration amoureuse 

Roland Barthes avait consacré à la fin du siècle dernier un beau livre au discours amoureux.  Mais l'ouvrage de 1977 est évidemment loin d'épuiser la question. Il n'y a pas eu non plus, après Barthes, de véritables successeurs, j'entends par là: d'autres critiques reprenant le "flambeau" de la déclaration amoureuse.  Etrange lacune qu'il est temps de combler. Dire "je t'aime" (quand on peut le dire, quand on ose le dire car l'opération, faut-il le rappeler?, est toujours risquée...), cela appartient à nos vies, cela est lié à l'intime de nos existences. Mais le "je t'aime" est aussi un objet littéraire et on pourra alors risquer l'hypothèse que la littérature peut ici nous apprendre des choses sur la vie. Le linguiste dira: la déclaration amoureuse est un "acte de langage." Le critique essaiera pour sa part, en s'appuyant sur les textes, en se montrant attentif à la "leçon de la littérature", d'étudier les règles de fonctionnement du drôle de speech act qu'est un "je t'aime" bien lancé et en attente de confirmation. "Je t'aime". On a proposé comme réponse : "moi non plus". Mais d'autres réponses sont bien entendu possibles et imaginables. Pour ce qui concerne le "corpus", on se propose de fouiller un peu, presque au hasard, dans la bibliothèque littéraire. Mais nous aurons aussi un guide et  un informateur hors pair en la personne de Jean Racine, le plus grand "amourologue" de tous les temps.